Sur le chemin des lettres : Le B

Après Madame le A, Mister B, suite logique...


Aussi étonnant que cela puisse paraître, notre Mister B prend forme avec le symbole d’un plan au sol d’une maison ! Il y a de cela environ 3500 ans. Oui alors ça parait étrange là de suite, mais le BETH (comme ça que l’on dit en phénicien) est l’initial d’un mot hébreu Bayit (= maison ! ). Tu dis que tu ne vois pas le rapport ? Mais si tu y penses très fort, Bayit – Bâti – Bâtiment… ça prend forme ayez ?


Il n’est par resté « BETH » longtemps, il finira par se prénommer BETA et se dote alors de 2 formes fermées. Ça ressemble un peu au symbole Bluetooth mais inversé.





Sauf que les Grecs (qui je le rappelle sont quand même plus ou moins les inventeurs de notre #alphabet actuel) lisent et écrivent de gauche à droite. Ce qui n’est vraiment pas super pratique quand tu es scribe c’est d’avoir une forme qui ne suit pas le mouvement logique du tracé. Donc pour que ce soit plus pratique hop ni une ni deux retourné inversé flip flap : voici le B !


Bien alors après il y eu de nombreux chemins : le B s’est retourné de nouveau, il a eu des grosses têtes, il a eu des gros ventres… autant vous dire que Mister B a tout vu ! Les romains ont même fini par lui paumer sa boucle supérieure … bon ben on gardera l’essai pour en faire une minuscule c’est quand même pas mal pratique finalement.


Le B c’est aussi la 2ème lettre de notre alphabet : elle se compose de 2 parties, la boucle est bouclée !


Il y a un mot que tu aimes bien en B ? Moi j’adore le mot B-I-S-C-U-I-T ! 🤭



3 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout